Je lis

Je lis les poèmes d’une amie dans le petit matin gris sur la couverture deux saules bleus se penchent sous l’arche de leurs pleurs feinte de pluie d’été une lumière vive passe une barrière derrière certainement, un champ un alpage un pâtis un invisible pré toute aile déployée une preuve du vent le petit matin…

Degrés d’amour

Le blog Les Narines des Crayons mentionne aujourd'hui deux recueils poétiques de mon amie Chloé Landriot, Un Récit et Vingt-Sept Degrés d'Amour. J'ai écrit ici mon admiration pour le premier, et voulais attendre que la poire soit mûre pour toucher un mot du second. Suffit : l'automne mûrissant plus vite que ses fruits, je renonce à…