Poems

Si lentement

. Si lentement l’été s’en vient Et je peine je peine Sur son rai à enfiler mon pas Les mots se sont éparpillés Graines promises à d’autres contrées - Et ce vent qui cavalier m’érode En familier A mon tour j’essaime le silence : L’aigrette du pissenlit De mon souffle embrumé recevra son plumage Et… Continue reading Si lentement

Poems

Racines

Nos racines entremêlées dans l'obscure chambre où l'enfance avide entrouvre ses paupières nous dispensent des longs palabres (Et pourtant je te les inflige moins pour toi que pour moi non pas que j'aime m'écouter mais c'est qu'en te parlant je dissipe la nuit qui me cache à moi-même).