Erié

Ils sont assis sur la rive sablonneuse du lac Erié, parmi des herbes folles. Ils chantent, et dans l'entretissement de leurs voix insiste à s'immiscer, susurrant, le souffle primordial du clapotis de l'eau. A demi visible, un tronc incline un échevèlement de brindilles et de feuilles. La lumière baisse. La chanson approche sa fin. Le…

Camp fire

... reprise d'une chanson populaire, d'une chanson d'amour, par un frère et une soeur dont les voix s'épousent comme des peaux. ... or si sa voix à lui demeure en sa clarté et sa jeunesse mêmes mondaine, sa voix à elle est faite de la matière de l'écho, ample comme l'épaule d'ombre de la montagne…