Sous l’arbre

(En découvrant Serge Wellens) Sous l’arbre attend mon amoureux Il est couché, l’arbre est debout Et leurs ombres s’embrassent La colline tend son oreille calcaire Aux lointains du berger Et sans détour Déshabille ses reliefs Pour le rythme qui les sculptera Dans le soleil Sous l'arbre mon amoureux - La chair m'a fait mentir -…