Sieste par temps d’orage

Dormeur de l'autre rive Mes rêves rends-les moi, je te rendrai les tiens Que fait dans ma trachée sous le plein jour des songes Cette touffeur de nuit Coulant par le tamis de mes intermittences Les vapeurs de vos fleuves qu'entame sans faim - Lasse persévérance - La roue à aube du soleil ? Voici…