L’oreille et le nez

J'écoute une vieille chanson de Ben Howard. Cliché : il capte quelque chose d'extraordinaire dans l'ordinaire. Ce quelque chose m'importe pourtant, car je le poursuis, moi aussi, sans guitare et sans musique, et si je crois parfois le saisir, je déchante bien vite. Ses mélodies - celles d'avant - sont clairement parentes les unes des…