Calligraphie

Tu es de ceux qui vivent en esclaves de la météo. Aujourd'hui le beau temps est entier. L'été à venir s'étire sur les toits et refoule d'un mouvement désormais irrésistible le frémissement de l'ombre vers le secret bleu des corniches. Pour toi, il n'existe que deux saisons : l'été, et son absence. Tu es de…

Soir

* Ayant atteint le degré d’opacité où le mystère même s'éteint je vais par les fenêtres cognant à l'armure lamée des nuages les lambeaux du silence mien du soir la soie suture mes lèvres par leur val désormais refermé un souffle presque un baiser une âme de montgolfière refuse d’oublier le grain de l'air au-delà…