Haïkus pour Itachi

    Insondable profondeur Ton regard - si doux Où veille un astre funeste --------- Renflement d'opale Doucement déferle La vague de ton épaule  --------- Si ce soir la solitude Te serre à la gorge De ton nom, dépouille-toi --------- Le silence dans ses paumes De ténèbres t'enveloppe Tu sais le chemin --------- O frère…

Mais c’est quoi, Naruto ?

Et alors après tout ça, voilà que mon amie me dit...  "Mais c'est quoi, Naruto?". Et là, moi, embarrassée, embourbée. Comment expliquer ? C'est pour des gamins, ça se publie dans un magazine hebdomadaire, c'est dans une sorte de Japon médiéval fictif avec des cinémas mais sans voitures, il y a un héros bête qui…

The path of the unknown

Thus you go shrouded in mystery - oh return of the morning mist - walking the path of loneliness under your steps shutting the world's voices (and I know the quality of your silence colour, shiver and density resonating and swathing me like a surging forgotten lullaby) If peace is awaiting you somewhere, then beyond…

Itachi, 100 – Solal, 0

Pendant que le monde fait rage, je lis Naruto, de nouveau. Comme je ne me souviens jamais de l'endroit où je me suis arrêtée l'année précédente, je reprends au hasard. Je lis des shonen par élans, une fois par an en général. Je me lance dans un marathon de chapitres enfilés frénétiquement jusqu'au dernier disponible,…

My garden in mid-July

News from the gardening front. Well, "front" probably conjures the wrong metaphor, as there isn't much to do in the garden in mid-July, apart from deadheading (and mowing the lawn, but we still don't have a working lawn-mower...). I just want to share some pictures of tiny miracles. As usual, click on the pictures to…

Shonen

C’est la quatrième fois que j’essaie de publier ce fichu post, et que Firefox ou WordPress me laissent tomber. Il n’y a pas de mot capable de décrire l’état d’irritation dans lequel je suis. Perdre sa matinée pour un post de blog qui ne sert à rien, c’est la haine. Tout ça à cause des…