Moisson

    Le temps s’en vient comme qui possède des champs barbus d’or en abondance et ne songe à faucher que pour qu’un peu de suc au bout de chaque tige cristallise en miel l’ininterruption     Time is coming as who has fields of bearded gold in abundance and thinks of mowing only so…

Lucidité

Je lis un livre sur Philippe Jaccottet (Une poétique de l'insaisissable de Jean Onimus, chez Champ Vallon). Je suis frappée de ce que cette écriture soit si souvent une façon de soupeser le pessimisme, de rendre compte d'un doute qui ronge obstinément (et parfois de le surmonter - temporairement) et qu'elle mérite pour cela d'être qualifiée…

Merci, Monsieur T.

Il est 23H15 heure anglaise et la journée touche à sa fin. Après une semaine dans la station alpine des Saisies, cinq trains, trois lessives, le dépoussiérage, le serpillèrage, le dégivrage, l'épanchement de Javel, la taille, le désherbage, le ravitaillement, le couchage des enfants, les emails, et avant le tri du courrier, le nettoyage des…