Imagine que soit donné

Imagine que soit donné à qui pétrit l’opacité de se comprendre sourcier : la table, la chaux et l’écuelle le halo frêle sur le bois fêlé et jusqu’au jour cruel qui siffle sous la porte non moins que les rivages des îles s’abreuvent au suc du rêve c’est bien le rêve qu’à l’aube grise telle…

Arcane (1)

« La matière est l’excroissance de l’amour » (Rodin) Quand je marche, il me semble répondre à l’exigence du paysage. Ce désir qui me harponne et me pousse dès qu'un peu de ciel s'ouvre, qui m’écartèle, qui justifie non seulement ma présence en ce lieu mais mon existence même, ce désir, s’il passe par moi,…

Note sur la poésie

Remarques en parcourant, de temps à autres, Philippe Jaccottet, une poétique de l'insaisissable de Jean Onimus (Champ Vallon). La poésie comme quête du réel insaisissable. Comme entreprise par laquelle on ôte, et arrache s'il le faut, les masques rassurants soigneusement plaqués sur la sauvagerie du réel : concepts, mots, dieux, etc. Elle s'opposerait ainsi à…