Juniperus thurifera

Nulle trace de vent. Le feu de l’été assiégeait de cigales le sentier des thurifères. Chaque pas entêtait de rêves la feinte fugue des rochers et, par la plus infime anfractuosité puisant un souvenir d’eau, l’ami genévrier distillait la lumière comme lui toujours jeune - car l’Eternel lui fit la promesse d’infuser son humble bois…