Frappé de réalité

2017-03-27 00.07.09

Regardez. A présent je vois. Je vois les choses réelles, je vois les choses qui existent. Voyez-les surgir. Je vois à travers les choses comme à travers un voile léger qui me couvrirait les yeux. Je vois à travers les choses aussi bien qu’à travers mes yeux. Les villes rêvées, c’est elles qui étaient réelles. Les choses sont tout juste le spectacle frémissant d’elles-mêmes reflétées sur les eaux de mon regard. Seul ce qui ne fut jamais frappé de réalité existe en réalité. L’événement est le déchet que Dieu a rejeté. L’apparence n’est pas réelle, elle est le dos des mains de Dieu, elle est l’ombre de ses gestes.

 

La Mort du Prince, Fernando Pessoa
Version établie par Luis Miguel Cintra, traduction de Patrick Quillier

Complément au Privilège des histoires vraies dans le blog de Joséphine Lanesem.

Advertisements