Poems

Nuit d’été

Une ville, nuit d’été Lune, songe Sans tourment Sur les toits que quitte la pourpre Les goélands témoignent du large invisible Que dirais-tu, Basho - Étale, cette paix Froissée dans son halo - D’une corde pincée L’écho ?

Poems

Perdre

A telle heure trépassée L'éblouissement Au destin m'a dérobée Interroger la perte : voir resurgir l'âpreté de grandir c'était t'en souviens-tu laisser en soi le temps creuser le lit de nuits avides la sculpture du vide modeler monacal le volume d'absence dont la forme en chacun intimement dessine le contour(nement) cru de ses propres carences… Continue reading Perdre