L’arbre de la foi

A Jehanne * l’arbre de la foi ? je suis couchée dessous le ciel se ceint de feuilles cela suffit peut-être doucement y bourgeonnent les ailes des anges leur voix de plumes ce long silence d’en-deçà de la racine obscur et étranger plus encor que la chair par-delà la feuillée le ciel joue à plier…

Note sur la poésie

Remarques en parcourant, de temps à autres, Philippe Jaccottet, une poétique de l'insaisissable de Jean Onimus (Champ Vallon). La poésie comme quête du réel insaisissable. Comme entreprise par laquelle on ôte, et arrache s'il le faut, les masques rassurants soigneusement plaqués sur la sauvagerie du réel : concepts, mots, dieux, etc. Elle s'opposerait ainsi à…

De l’écriture et de l’amitié

Quelques amis et connaissances me demandent de temps en temps, en passant : "Pourquoi n'écris-tu pas de nouvelles ?". Certains, je crois, aiment me lire ; d'autres voient que je m'ennuie ; d'autres enfin pensent qu'il est criminel d'une manière générale de ne pas développer et exploiter ses talents (au sens biblique). A tous (mais…