Un poème de Chloé Landriot

Nous voici ramenés au réel A ce présent endolori que nous n’habitions plus C’est comme Trébucher Tomber N’être plus que genou Et n’être plus que paume Le petit filet de sang La poussière incrustée là ou la peau s’est arrachée On se demande encore Comment Et pour de très longs jours Être paume et genou…