distance

  Partout l'haleine de feuillages rêvés La cathédrale est aphone Gueules dressées, les rangs d'euphorbes menacent printemps Le vent hésite et s'étonne : qui étreindra, l'indéchiffrable absence ? - mais tu frissonnes... C'est le vide le vide qui se vend à l'aune entre les corps Aucun oiseau riche d'un vol ne nichera plus dans le…

Céleste

Il sera bientôt six heures. Je pousse la porte rétive du bâtiment où la petite prend des cours de danse. De l'autre côté du lourd vantail de fer, l'automne fait le beau. De cette éclaircie, lisse comme l'innocence entre deux averses tempétueuses, je sais ce que vaut le sourire. Cependant, sur l'asphalte où l'habitude gare…

Du pareil au même

Il a plu. Sur le chemin de l'école, nous longeons le grand pré pour ne pas risquer les chaussures vernies de la petite. Du côté de la ville, par-dessus le clocher de la cathédrale, glisse une superposition de plumes noires. Par beau temps, nous nous élançons éperdus dans ce pré comme on se jette à…

Départ, retour

I - De Pierre à Thomas L’église n’est plus au bout de la rue. Elle n’obstrue plus la perspective de son long mur qui au printemps s’égaie d’un forsythia et d’un cerisier rose. Désormais, il faut descendre une colline, saluer la démesure de la célèbre cathédrale par-dessus les toits, enjamber la Stour poissonneuse, traverser la…

Mister Black

Mon fils et moi rentrons du cours de piano. Les arbres se réveillent. Un chant nous arrête en pleine rue. It's a blackbird, dit mon fils. Nous levons la tête et devinons à contre-jour, perché au sommet d'un vieux platane, quelques étages au-dessus d'un gros pigeon, le chanteur amoureux. C'est l'ouverture officielle du printemps. En…