Le dos à l’Ile

A Joséphine ... Que la route te soit belle Comme tu remontes le printemps Légère, c'est promis D'amandier en peuplier Vers un pays de noirs mélèzes Sème derrière toi L'éclat des oliviers La mélodie des pins Tresse leurs parfums Que je suive ta route Les brumes du Nord Tendres et traîtresses Sous ton pas feront … Continue reading Le dos à l’Ile

Advertisements

Réponse

Et quant à moi je ne crois pas que l'écriture Nous prescrive de demeurer hors de la vie Mais transfigure ce qui serait pourriture De nos chairs où s'enfonce la vis du souci Peut-être as-tu raison, peut-être suffit-il De poser sur le monde un regard éveillé Et de tendre la peau aux vibrations du fil … Continue reading Réponse

Racines

Nos racines entremêlées dans l'obscure chambre où l'enfance avide entrouvre ses paupières nous dispensent des longs palabres (Et pourtant je te les inflige moins pour toi que pour moi non pas que j'aime m'écouter mais c'est qu'en te parlant je dissipe la nuit qui me cache à moi-même).