Westernmost

  Of these westernmost lands My child Will you long remember Between soft folds of velvet green Paler, darker – oh winds’ fancies The silvery song of streams ? With every further step you take Towards shorter summer Its soflty spoken rhyme will fade Its call will sound thinner Yet in the deeper still waters … Continue reading Westernmost

Ensemble (II)

  Inconnaissante Comme le vide au cœur du bois Qui ne se peuple que sous l'archet J'appartiens au hasard des rencontres Ma conscience est de passage Que l'onde entre deux brumes la fende D'un arbre qui s'étoile Ou l'aile entre deux eaux D'un oiseau noir - c'est-à-dire blanc - Sonnant l'appel Comme l'herbe parmi la … Continue reading Ensemble (II)

Perdre

A telle heure trépassée L'éblouissement Au destin m'a dérobée Interroger la perte : voir resurgir l'âpreté de grandir c'était t'en souviens-tu laisser en soi le temps creuser le lit de nuits avides la sculpture du vide modeler monacal le volume d'absence dont la forme en chacun intimement dessine le contour(nement) cru de ses propres carences … Continue reading Perdre

Ligne de crête

  Frère traçons nos vies par le signe des crêtes - Âpres lignes après lignes - Aux royaumes diffus des ensommeillements La scie de l'horizon fera tôt rendre gorge Comme aux degrés solaires les herbes s'agrippent Fidèles fibre à fibre à l'appel du zénith De joubarbe en lichen aux plaies de l'ascension L’œil sûr et le pied … Continue reading Ligne de crête

Ville

I Étrangler De larges avenues en étroites saignées Est affaire de murs et d'un peu d'arrogance (Le ciel n'est pas plus près Ni le salut moins loin) II Gratte-ciels Vertiges de façade Forêts trop avides oppressant de leur hâte Un vague jour exsangue de fond de ravin (Non, nulle saison) Têtues les ombres rampent De coins … Continue reading Ville