Epistémocrates de tous pays…

Un article salutaire d’Alain Lecomte du blog Rumeur d’espace, que je me permets de rebloguer ici (le titre est savoureux !). Il y rend compte de sa lecture du numéro 86 de la revue Cités, “La Langue sous contrôle”. Remettons les points sur les i concernant les manipulations moralisatrices et complètement farfelues que l’on fait subir à la langue dans le cadre de la révolution culturelle actuelle.

Rumeur d'espace

Hasard des lectures en ce mois de juillet: l’intéressant numéro de la revue Cités (Philosophie, Politique, Histoire) le numéro 86, paru sous le titre La langue sous contrôle?, dans lequel interviennent Sonia Branca, Liliane Sprenger-Charolles, Marc Hersant, Yves-Charles Zarka etc. collaborateurs habituels, mais aussi Yana Grinshpun, François Rastier, Jean Szlamowicz, et qui contient une interview de Jean-Claude Milner (par Isabelle Barberis et Franck Neveu) ainsi que la recension du dernier livre de Pierre-André Taguieff sur «L’imposture décoloniale». C’est surtout pour le titre et pour Milner que je l’avais acheté, mais je n’ai été déçu par aucun des articles. Sans être forcément d’accord avec toutes les positions exprimées, on doit leur reconnaître au moins le mérite d’êtres roboratives. La problématique générale est celle d’une opposition à des mouvements qui tendent aujourd’hui, en tout cas dans le monde intellectuel et universitaire, à imposer leur loi en dépit, semble-t-il, de toute scientificité…

View original post 2,050 more words

“J’aimerais bien être autiste”

"MOI.Je te connaissais bien.Je savais bien quel petit garçon tu étais.J'en savais quelque chose.Je t'ai porté dans mon ventre.Je t'ai regardé dormir.Je t'ai vu ouvrir les yeux sur tout ce qui t'entourait et ton regard était - depuis tout petit déjà - d'une vivacité hors du commun.Tu as parlé si vite.Tu étais si curieux. Si…

Spoken

Two weeks ago, and after many years, I started writing a diary again. Managed one entry so far. It might well stay alone, next to the shelf-full of my younger years' recordings. Yet it was nice to write on paper again, in turquoise blue ink. I was a bit surprised the words came out in…

Ecole idéale (récit de rêve)

(Sieste de fin d’après-midi) L'école. Plus que les bâtiments réels, leur esprit magnifié - une atmosphère de prestige et de grandeur sereine. Dans la grand-salle que de larges baies vitrées ouvrent sur le parc, les élèves et leurs parents sont rassemblés pour une célébration de fin d’année. Une brise de fin d'après-midi met un mouvement…

Ton pays

J'ai vu ton pays de fièvres basaltiques Suspendu aux ailes d'un archange D'un même élan Les humeurs de la Terre faites sanctuaire Toitures accotant de l'épaule les cloches Sous le pont le courant sur le fleuve la pierre Aérienne - Et toi le long de l'eau Arpentant au matin les rives du sommeil J'ai reconnu…

Demain l’automne

Random pictures, one feeling. Only-in-England (not really, but still. On the way to Harbledown). Clematis vitalba, Old Man's Beard, Traveller's Joy, Herbe aux gueux, Viorne des pauvres. My little garden at a transitional stage. Though it doesn't show yet, a lot of work has been done since coming back from Paris. The shed should have…

Petites surprises

Avertissement. Sur les blogs de jardinage, on ne voit le plus souvent que de superbes plantes en fleur, des arbres majestueux, des spécimens rares, des pelouses manucurées. A Dieu ne plaise qu'une mauvaise herbe s'avise de paraître ! Aucune perfection de ce genre ne vous attend chez moi. J'aime trouver dans mon jardin des choses…

Feuilles, fleurs, branches et troncs

Suivant l'exemple d'Aldor, dont j'aime lire le blog et écouter les Improvisations, quelques images de silhouettes et de flagrants délits d'éclosion, à Paris et aux alentours... Les arbres et les plantes, je ne sais comment, ont remplacé le sentiment de perte à la source de mon écriture. Mes photos ne rendent pas justice à ces êtres dont…

Petites joies du jour.

Il fait beau, sinon chaud (faut pas rêver), et j'ai passé pas mal de temps à quatre pattes dans la "pelouse" avec le long sécateur, celui qui sert à tailler les haies (c'est marrant, je connais les noms des outils de jardinage en anglais bien mieux qu'en français !). Eh oui, la tondeuse a rendu…

The Japanese maples have arrived.

Arrivée des érables. Rien que leur nom est un enchantement – ce « a long », trainant, qui s’allonge comme branche sous la brise. Depuis quelques jours, je m'inquiétais de ne pas avoir assez de place pour les planter, je me reprochais d'avoir eu les yeux plus gros que le ventre, comme d'habitude. Je me disais, tant…