Le voyage de Kanako (5)

Un vase débordant d’hortensias bleus trône au centre de la table basse où la vieille Setsuko donne son goûter à Ryo. Pour compléter leur inodore présence, une coupelle remplie de billes de bois de santal est posée à côté. Kanako se met sur la pointe des pieds pour ne pas se prendre la hanche au…

Printemps

Petite, je n'aimais pas le printemps. Tout ce qu'aimaient les autres était indigne de moi - je caricature à peine. Telle était la forme de ma bêtise (bêtise de première de la classe que la vie effrayait) ; à chacun la sienne. Heureusement, ce n'était pas irrémédiable. Ayant reçu la chance de vivre, qui n'est…

Voler comme Yubaba

Cette nuit, le compagnon de ma sœur a rêvé de moi. Qu'on se rassure, il ne s'agit de rien qui risque de semer la zizanie dans la famille. Campons le décor : j'étais dans leur maison de campagne. C'est une bâtisse normande du XIXème siècle, en brique rouge, avec tour d'angle sous son chapeau de…

The Japanese calligraphy workshop

I have been asked by a dear friend, who practices aikishintaiso, to write something about the Japanese calligraphy workshop taught by Koshu I attended on the second of November. This one hour workshop was offered as part of "Canterbury Anifest", an annual animation festival , which this year was celebrating Japanese animation. As soon as…

Solidarité, maturité, kairos.

L'automne est réellement descendu cette fois. Beauté de la lumière. Ce post a un titre grandiloquent, mais ce n'est encore que du bric-à-brac. Pour une fois, j'ai l'impression d'avoir trop de choses dans la tête, flottant et se heurtant dans une brume confuse liée au manque de sommeil et à l'incapacité à suivre une idée…

Haïkus pour Itachi

    Insondable profondeur Ton regard - si doux Où veille un astre funeste --------- Renflement d'opale Doucement déferle La vague de ton épaule  --------- Si ce soir la solitude Te serre à la gorge De ton nom, dépouille-toi --------- Le silence dans ses paumes De ténèbres t'enveloppe Tu sais le chemin --------- O frère…

Mais c’est quoi, Naruto ?

Et alors après tout ça, voilà que mon amie me dit...  "Mais c'est quoi, Naruto?". Et là, moi, embarrassée, embourbée. Comment expliquer ? C'est pour des gamins, ça se publie dans un magazine hebdomadaire, c'est dans une sorte de Japon médiéval fictif avec des cinémas mais sans voitures, il y a un héros bête qui…

Itachi, 100 – Solal, 0

Pendant que le monde fait rage, je lis Naruto, de nouveau. Comme je ne me souviens jamais de l'endroit où je me suis arrêtée l'année précédente, je reprends au hasard. Je lis des shonen par élans, une fois par an en général. Je me lance dans un marathon de chapitres enfilés frénétiquement jusqu'au dernier disponible,…

Glorious red

OK, now is the time to show off (yes, I know I didn't do anything). This is it. This is what I was hoping for, this is my minute of exaltation. I wish I knew how to take a proper photo, one that would actually show this tree's incredible colours. It doesn't matter now that…

Shonen

C’est la quatrième fois que j’essaie de publier ce fichu post, et que Firefox ou WordPress me laissent tomber. Il n’y a pas de mot capable de décrire l’état d’irritation dans lequel je suis. Perdre sa matinée pour un post de blog qui ne sert à rien, c’est la haine. Tout ça à cause des…

Des wagashi de chez Toraya.

Jardiner, c'est bien ; manger, c'est encore mieux. L'autre soir, j'étais en train de coucher ma fille (ce qui requiert de s'asseoir par terre dans sa minuscule chambre pour lui donner son biberon en trois fois, avec des pauses de 10 minutes entre deux tétées, lors desquelles elle attrape tout ce qu'elle peut, tire, défait,…

Katsura

Mon post d'hier aurait certainement eu plus d'impact avec quelques photos. J'ai donc le plaisir de vous présenter les nouveaux hôtes du jardin, autour desquels il faudra recomposer les plantations. Ils sont encore très petits, sauf Acer palmatum Osakazuki, que voici.       On le choisit car c'est le Prince de l'automne, ses couleurs d'octobre sont…