Février. Mois des purifications et des fièvres qui les accompagnent (la première étymologie est certaine, la seconde peut-être un peu capillotractée, mais j’y ai longtemps cru). Qui dit purification, dit feu, et qui dit fièvre (non, pas forcément accompagnée de perte d’odorat ou de goût, j’en suis restée à une édition bien plus ancienne du bottin des morbidités), dit…. chaleur. Donc feu (aussi). C’est imparable. Bien. (Veuillez, s’il vous plaît, effacer de vos visages la moue d’incrédule dépit qui s’y épand, et prendre pitié : je tiens à signaler que le mémorable passage qui précède est le fruit, certes un peu rabougri, de plusieurs heures d’intense réflexion au cours desquelles j’avais tenté de concocter une introduction du tonnerre, à grands renforts de citations médicales de Molière et de références lupercalesques, mais quand ça ne vient pas, ça ne vient pas, hein, et puisque ma copie doit être rendue pour aujourd’hui (la faute à la vox populi et à moi-même), eh ben voilà).

Nous disions donc feu. Alors ? Vous ne devinez pas ? Non, ni cheminée, ni bûche ni chalet. Il ne s’agit pas non plus de circulation automobile, pas plus que de déforestation, ni même de flamme marotique ni de coup de foudre. Que dites-vous ? Marot, donc François Ier, donc salamandre ? Ma foi, vous chauffez !

Ce mois-ci, chers agendanautes, c’est en DRAGON que vous vous réincarnerez.
Céleste, aquatique, tellurien, charbonneux ou flamboyant, au cuir irisé de soies ou bardé d’écailles d’acier, ailé, aptère, chiroptère ou crocodilien, descendu des montagnes du Nord, surgi des mers orientales ou des solitudes australes, porté par les vents de l’aventure ou les veines obscures des profondeurs de la terre, vous êtes venus vous emparer de l’objet de votre convoitise (qu’il vous plaira de définir).
Mais voici que s’amène, l’air de rien, un moins que rien, qui entend vous en contester la jouissance (non mais). Sigurd (du Nord) , Hercule (du Sud), Susanoo (de l’Est), Bilbo (du Shire), Michel, Georges ou Marguerite (saints), Mélusine ou Tartempion, Onésime ou Monsieur du Corbeau, le voilà qui vous toise du haut de son néant, ose vous demander des comptes, bref, vous défier, pire, vous tutoyer. Il vous tape donc résolument sur les nerfs.
Or il se trouve que, contrairement à nombre de vos confrères, vous n’avez aucun goût pour la force brute. Calciner toute la région, accélérer le réchauffement climatique, très peu pour vous. Vous ne mangez pas de ce pain-là, et d’ailleurs, il ne vous a pas échappé que cette méthode semble avoir desservi vos prédécesseurs (car vous savez bien comment se termine, s’il faut en croire les histoires, ce genre de confrontation).
Partant, une question se pose : comment vous déferez-vous de l’importun ?
Puisez en vos réserves de rhétorique, de ruse, de puissance pathétique, de manigances et diableries en tout genre, et racontez-nous cela, sous la forme qui vous plaira (récit, théâtre, journal, poème, chanson…). Vous inclurez dans votre texte les mots suivants : baragouin, buffle (c’est le Nouvel An chinois, ça tombe bien, mais pour l’année du Dragon, faudra attendre encore trois ans) et méphitique.

Si le coeur vous en dit, vous avez jusqu’au 22/02 pour écrire un texte sur votre blog et déposer le lien de votre participation en commentaires (ci-dessous). Ensuite, nous lirons et voterons jusqu’au 27/02 pour les meilleurs textes et pour désigner la personne qui se chargera d’organiser l’Agenda de mars. Les résultats seront proclamés le 28/02. (Comment cela, l’intro n’a aucun sens, vu le détail du sujet ?)

80 thoughts on “Hydres et chimères (Agenda ironique de février)

  1. Ohlala, mais c’est le meilleur sujet !!! Je suis enthousiaste. Qui n’a pas un dragon à la pointe de la langue ? Et ta présentation est à ton image : riche brillante chatoyante. Et ça se dit indigent ! Je vais au contraire relire plusieurs fois pour ne rien en perdre et être sûre d’avoir tout compris.

    Liked by 3 people

    1. 😂😂😂 Tu me fais rire ! Tu te moques, non ? En tout cas je suis ravie que le sujet te plaise, j’avais peur que personne n’en veuille. 😊

      Like

      1. Mais non pas du tout ! Mais c’est fou l’image totalement déformée que tu as de toi. Je t’admire sincèrement, d’ailleurs je suis toujours sincère en commentaires. Comment quelqu’un peut-il bouder un dragon ? Doublé d’un petit emmerdeur. Qui ne s’identifie pas ? 😉

        Liked by 4 people

    1. Merci Marie-Anne ! Oui, vous avez raison pour les dragons asiatiques. Ils ne sont pas aussi bilieux que leurs cousins occidentaux. Nous aurons peut-être un militant pacifiste dans les textes ! 🙂

      Liked by 2 people

          1. Votre texte est pourtant très réussi dans le style ironique 🙂 Mais actuellement je suis lancée dans un projet d’écriture de longue haleine et je ne me sens pas capable de passer à autre chose de tellement différent, même pour une heure ou deux !

            Liked by 1 person

          1. Je préfère rester spectatrice… Je ne cesse de courir après le temps ! Déjà, je travaille chaque jour sur un récit autobiographique qui me prend toute mon attention, je n’ai pas l’esprit libre pour autre chose ! J’ai même mis la poésie de côté pour ce récit… Je ne suis pas très multitâche, malheureusement 🙂

            Liked by 1 person

  2. salut! est-ce qu’il s’agit bien d’une invitation à écrire un texte un brin ironique qui répondrait à cette grande bestiole qui ne pense qu’en termes de fournaise ? j’ai peut-être eu une compréhension trop rase-motte du texte, mais en tout cas ça a l’air chouette !

    Liked by 1 person

    1. Bonjour ! Oui, vous êtes invité à écrire un texte où vous êtes le dragon qui cherche à se débarrasser d’un importun, mais sans cracher du feu (enfin vous faites bien ce que vous voulez, vous êtes libre d’adapter le sujet comme bon vous semble). 🙂

      Liked by 2 people

    1. Mais vous savez, moi non plus je n’y connais pas grand-chose, mais ce n’est pas important, c’est de l’imagination, le dragon peut être tout ce que vous voulez qu’il soit, et à vrai dire, c’est souvent plus intéressant quand c’est inattendu. Non ? Je ne vous convaincs pas ? 🙂

      Liked by 1 person

      1. Je ne crois pas, je vais voir d’après les premiers textes qui sortiront…
        Par contre j’écrirais peut-être un jour sur le thème des villes en 7 points, tu vois j’ai besoin de temps avant de me réveiller 😉

        Liked by 1 person

      2. Je ne crois pas, je vais voir d’après les premiers textes qui sortiront…
        Par contre j’écrirai peut-être un jour sur le thème des villes en 7 points, tu vois j’ai besoin de temps avant de me réveiller 😉

        Liked by 2 people

  3. Dragon et opéra, mouais, ça doit se faire.
    Il y en a un méphitique comme tout dans la Tétralogie, et plus particulièrement dans Siegfried.
    Quand à Sigurd, c’est un opéra de Reyer (un compositeur quelque peu tombé dans l’oubli).
    Bonne soirée, Frog !

    Liked by 1 person

  4. Comme on a bien besoin de feu pour se réchauffer en temps de pandémie, je vais tenter de sauter dans le brasier avec vous! Merci pour ce beau sujet, aussi riche, érudit, léger et ironique qu’il le faut pour donner envie d’écrire 😀

    Liked by 4 people

    1. On va avoir plusieurs épisodes, alors ! C’est fantastique ! Je me souviens des épisodes de Hourvari au cagibi de Martine, à l’époque, qui n’aime pas une histoire en feuilletons ?

      Liked by 1 person

  5. Pingback: Poésie de nature
    1. Merci pour ce beau thème chère Frog , ta présentation chatoyante et l’univers du dragon suggéré si tentant que mon compagnon a commencé un sujet, et aimerait le poster. Ce sera un PDF. Comment peut-il faire?
      Je vais continuer à arpenter The writing garden, et découvrir la diversité des propositions, ce qui est toujours un bonheur
      Belle journée à toi
      Véronique

      Liked by 1 person

  6. Pingback: Poésie de nature
  7. Voilà, j’ai un peu beaucoup massacré ton joli thème, c’est un peu beaucoup tiré par les cheveux mais j’ai participé. J’arrive trop tard mais je préfère! 😉
    https://almanito.wordpress.com/2021/02/27/mentalo-et-grenadine/
    Contente quand même d’avoir fait un clin d’oeil à mon ami Simonu, si peu lu alors que son blog est un trésor de trouvailles, d’histoires de l’ancien temps et de fantaisie.
    Merci Frog.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s