Poems

si l’on savait d’où le poème

 

si l’on savait d’où le poème
par quelle lézarde dans la masse du rêve
et de quel grain
de quelle fibre et chair

quel le volume quelle la forme à ériger
en équilibre sur la cime des poumons
ou pesant et roulant sur la langue timide
tandis que bat le sang dans le taillis des reins

quelle fréquence
quelle hauteur sous la nuée
quelle couleur
si d’eau ou d’huile ou de henné

si je savais de quel côté
tourner le disque de ma face orante
scellée et accordée en un parfait miroir

mais il se rit à forêts déployées
de mes crayons taillés et de ma nuque roide
et loin de mon tablier repassé
s’en va fleurir les joues de l’abandon
sur la rive sauvage où le sommeil
froisse son jupon bleu

6 thoughts on “si l’on savait d’où le poème

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s